PRESERVATION

Jonathan Kolby
et le Honduras Amphibian Rescue and Conservation Center

INTRO
Le suivi scientifique mené par Jonathan au cours de la dernière décennie est clair : si rien n’est fait, ces espèces pourraient disparaître. C’est pour cette raison que le Honduras Amphibian Rescue and Conservation Center a été créé. L’objectif est de commencer un programme de traitement des jeunes individus malades, et de les réintroduire une fois guéris et au stade adulte dans le Parc National de Cusuco.

 

Au Nord du Honduras, à près de 2500 mètres d’altitude, la forêt des brumes du Parc National de Cusuco est un hotspot de la biodiversité. En complément aux précipitations annuelles, la végétation capte l’humidité des brouillards et confère à cet écosystème les caractéristiques propices au développement de nombreux amphibiens, dont de nombreuses espèces endémiques. Ces espèces jouent un rôle essentiel dans l’environnement. Elles contribuent notamment à la diminution de la propagation du paludisme, et à l’amélioration de la qualité de l’eau.

j kolby cusuco honduras

 

Jonathan Kolby est un spécialiste des amphibiens. Depuis plus de 10 ans il étudie la répartition et l’évolution des populations d’amphibiens et en particulier de 16 espèces inscrites sur la Liste Rouge de l’UICN. Ces espèces doivent en effet faire face à un terrible parasite : le chytridiomycète. Ce champignon bloque en effet peu à peu la respiration cutanée des amphibiens en se développant sur leur peau et en obstruant ainsi leurs pores. C’est aujourd’hui l’une des principales menaces qui pèsent sur les amphibiens au Honduras, mais aussi dans le monde.

 

grenouille de cusuco honduras

amphibian rescue cusuco

Avec nos partenaires

honduras logo