/Baleines à bosse en Polynésie
Baleines à bosse en Polynésie2019-05-02T14:58:55+00:00

Project Description

The-Explorers-Organisation-projet-MATA-TOHORA

Contexte

La Polynésie française est un site majeur pour la reproduction des baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) et leurs observations. L’activité de whale-watching, qui a débuté en 1992 à Moorea, est désormais en plein essor dans toute la Polynésie. La période la plus propice à l’observation des baleines dans cette région correspond à la période de reproduction et de mise-bas de ces cétacés. A ce jour, les effets des pressions exercées sur les baleines lors de ces activités, par la présence de bateaux et/ou de nageurs dans cette région, ne sont pas connus avec précision. Cependant certaines études ont d’ores et déjà montré qu’une pression trop importante peut provoquer un changement de comportement de ces cétacés et nuire à leur reproduction.

La Code de l’Environnement polynésien mentionne des règles d’approche pour protéger les mammifères marins. Dans le cadre de son projet « C’est Assez ! », l’association Mata Tohora mène une grande campagne de sensibilisation, à terre et sur l’eau, pour sensibiliser les usagers de la mer à des observations respectueuses et diminuer les nuisances. Elle conduit également des études d’impacts acoustiques et éthologique sur les populations de baleines à bosse, présentes près des côtes et dans les baies.

L’objectif est de répondre à des questions majeures : les règles d’approche sont-elles comprises et respectées ? les comportements des baleines évoluent-ils ? montrent-ils des signes de dérangement ? quels sont les sites les plus vulnérables et sensibles ?

Objectifs

  • Réaliser des études d’impacts acoustique et éthologique sur les populations de mammifères marins
  • Identifier les sites les plus vulnérables pour les cétacés
  • Renforcer les actions de sensibilisation pour diminuer les nuisances
  • Proposer aux décideurs des évolutions adaptées dans les réglementations des activités de whale-watching pour une meilleure préservation des sites de reproduction et de mises bas

Résultats attendus

Dans le cadre de son programme « C’est assez ! », l’association Mata Tohora réalise des études d’impact acoustique et éthologique liées au whale-watching, sur les populations de mammifères marins, en particulier sur les baleines à bosse.

Les résultats de ces recherches permettent de guider les décideurs dans l’évolution de l’encadrement du whale-watching, pour réduire toute nuisance sur les cétacés, éviter tout changement de comportement et par conséquent tout impact sur la reproduction, et de sensibiliser l’ensemble des acteurs pour des observations respectueuses de ces espèces.

Mata Tohora

Basée à Tahiti, MATA TOHORA est une association polynésienne à but scientifique et pédagogique, exclusivement consacrée à l’étude et à la protection des mammifères marins de la Polynésie française.

Elle a pour objectif la protection des mammifères marins et de leur habitat par l’étude et la communication, dans leur milieu naturel. Pour cela, elle propose diverses études, activités et évènements toute l’année sur l’ensemble de la Polynésie française.

Un réseau de bénévoles formés est réparti sur de nombreuses îles afin d’agir rapidement et efficacement en cas de problèmes : baleines ou dauphins pris dans des filets, ou dans des lignes perlières, échouage de cétacés vivants ou morts (risque bactérien important), etc. Bien que l’équipe soit constituée de chercheurs en biologie marine, de vétérinaires et de médecins, l’esprit de l’association est avant tout de fédérer les passionnés de mammifères marins, amateurs et professionnels.

The-Explorers-Organisation-projet-baleine-MATA-TOHORA